Espace PRO

Découvrez toutes les informations utiles
aux professionnels et acteurs du tourisme
en Haute Bretagne

4,2% de passages en plus sur les sites et itinéraires en 2018

Ille-et-Vilaine
20/02/2019

Avec plus de 1 691 000 passages sur les sites naturels et itinéraires, l’année 2018 est en augmentation de 4,2% par rapport à 2017. Cette augmentation s'explique à la fois par une augmentation de 4,7% du nombre de passages sur les sites et espaces naturels et de 2,5% sur les voies vertes.

 

Le site de la Pointe du Grouin arrive très largement en tête avec 783 663 passages en 2018, en progression de 3,4% par rapport à 2017. A elle seule, la Pointe du Grouin représente 46,3% de l'ensemble des passages comptabilisés en 2018. En seconde position, on retrouve le site de la Garde Guérin avec 184 432 passages, en forte augmentation de près de 12,5% par rapport à 2017.  Puis on retrouve le Lac de Trémelin et la voie verte Saint-Malo/Arzal au niveau des étangs d'Apigné avec respectivement 141 458 passages et 122 556 passages.

 

A eux 4, ces sites représentent près de 73%% des passages enregistrés sur les 19 sites et itinéraires observés.

 

Au niveau des voies vertes, on enregistre 398 086 passages en 2018, en progression de 2,5% par rapport à 2017. Représentant plus de moitié des passages (55,6%), les cyclistes ont été plus présents qu’en 2017 (+2,7%) et les piétons sont aussi en hausse de 2,3%.

 

En terme de saisonnalité, on observe peu de différence selon le type de sites, mais on constate une saisonnalité davantage marquée sur la fréquentation des voies vertes par les cyclistes, qui réalisent 82% des passages sur la saison, contre seulement 64% pour les piétons.

 

En terme de fréquentation hebdomadaire, on constate que les week-ends enregistrent 39% des passages sur 2 jours (soit près de 20% par jour) alors que les 5 jours de la semaine réalisent 61% des passages (10% par jour).

 

L’analyse réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine s’appuie sur des données disponibles sur les années 2017 et 2018 et porte sur 19 points de comptage (13 sur des sites ou espaces naturels et 6 sur des voies vertes).

Retour en haut de page