Espace Acteurs

Découvrez toutes les informations utiles
aux professionnels et acteurs du tourisme
en Ille-et-Vilaine

Retrouvez ici les mesures spécifiques liées à la Covid-19 : les mesures de soutien aux entreprises, les mesures d'accompagnement, les dispositifs et renforcements des aides de la Région Bretagne, du département d'Ille-et-Vilaine ainsi que celles de l'Etat.

 

En juin, le fonds de solidarité est adapté selon le décret 2021-840 du 29 juin 2021 pour accompagner les entreprises pendant les étapes de réouverture. Le formulaire de demande d'aide au titre des pertes de chiffre d'affaires du mois de juin 2021 est accessible depuis le 19 juillet 2021. Les demandes peuvent être déposées jusqu'au 31 août 2021.

Les nouveautés du fonds de solidarité en juin

Sont concernées par ce dispositif les entreprises ayant été créées avant le 31 janvier 2021. Elles doivent avoir bénéficié du fonds de solidarité au titre du mois d'avril ou de mai et appartenir à l'une des deux catégories ci-dessous :

  • les entreprises qui continuent à subir une interdiction d'accueil du public et ont subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 20 %. Elles bénéficieront d'une aide mensuelle égale à 20 % du chiffre d'affaires de référence ;
  • les entreprises ayant subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 10 % et appartenant aux secteurs S1 / S1bis / commerce de détail (à l'exception des automobiles et des motocycles) ou réparation et maintenance navale domiciliées dans certaines territoires ultramarins (La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy ou en Polynésie française). Ces entreprises bénéficieront d'une subvention au titre du mois de juin égale à respectivement 40 % et 30% de la perte de chiffre d'affaires dans la limite de 20 % du chiffre d'affaires de référence.

Pour chaque période mensuelle considérée, l'aide versée est limitée à un plafond de 200 000 euros au niveau du groupe.

En outre, le texte prévoit la reconduction, pour le mois de juin, de l'aide de 1 500 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés ayant perdu 50 % de chiffre d'affaires et domiciliées dans les territoires faisant l'objet de mesures de confinement pendant au moins 10 jours au cours de la période mensuelle considérée. Le décret prolonge par ailleurs le fonds de solidarité jusqu'au 16 août 2021.

 

Guide pratique sur les divers aides financières et de soutien

Face à la crise qui se poursuit, l’Agence continue d’accompagner et de soutenir les acteurs touristiques et plus particulièrement ceux de la filière événementielle, à travers l’élaboration d’un guide pratique recensant les dispositifs d’aides financières.

Prêt garanti par l’Etat, chômage partiel, fonds de solidarité, exonération des cotisations sociales… les dispositifs de soutien à l’échelle nationale, régionale ou locale y sont présentés. Réalisé en collaboration avec Haute Bretagne Événements, Saint-Malo Agglomération et Destination Rennes, ce guide vous donne les clefs pour y voir plus clair.
 
 
 
                                                                                                     
                                                                                                    

 

L'État

> Fonds de solidarité, Prise en charge des coûts fixes, Aide au stock, Aide à la reprise, Aides au paiement des cotisations et contributions sociales, Dispositif d’activité partielle, Prêt garanti par l’État (PGE) : Alors que les premières étapes du déconfinement viennent de débuter, quelles seront les évolutions des principales mesures d’aides destinées aux entreprises dans les prochains mois ? Covid-19 : Quelles aides pour les entreprises dans les prochains mois ? ( 19 mai 2021)

 

♦ Le plan de France Relance : les mesures pour le tourisme 

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a lancé un plan de relance national de 100 milliards d’euros (dont 40 milliards d’euros de contribution européenne). Ce plan s’inscrit en continuité des mesures de soutien aux entreprises suite à la crise sanitaire de la Covid-19, il repose sur trois priorités : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. De ce fait, les objectifs sont de transformer notre économie et de créer de nouveaux emplois. Plus particulièrement, concernant le secteur du tourisme : plusieurs mesures font l’objet de ce plan de relance national.

 

♦ Les fonds de soutien à l'émergence de projets du tourisme durable (50 millions d'euros)

La transition durable des entreprises du secteur touristique sera fortement accélérée par un outil de financement à même de répondre aux besoins particuliers des entreprises. C’est l’agence de la transition écologique qui assurera la gestion de ces fonds (en appui sur des relais dans les territoires). Le but de ces fonds est de soutenir via des subventions les porteurs de projet de tourisme durable, en couvrant une partie des coûts d’investissement liés à leur transition et leur émergence. Deux volets d’actions seront ciblés :

  • Le soutien au développement ou à l’adaptation d’activités de restauration durable en particulier dans les communes rurales de moins de 20 000 habitants (à terme, un élargissement de cette action vers les restaurants en milieu urbain sera à l’étude).
  • L’accompagnement à la transition durable des activités d’hébergements touristiques (en particulier dans les territoires ruraux).
  • L'appel à projet Slow tourisme : Le soutien au développement d'offres de slow tourisme se fait par un appel à projets (AAP) national. Celui-ci a pour objectif d'accompagner financièrement des acteurs touristiques dans la conception d'offres et de services qui s'inscrivent dans le slow tourisme. Le projet doit être localisé dans une zône rurale. Dépot des dossiers jusqu'à septembre-octobre 2021. Plus d'informations ici.

     
 

♦ Un soutien à la reprise d'activité des établissements publics patrimoniaux (334 millions d'euros)

La fréquentation des établissements publics patrimoniaux (qui dépend grandement du tourisme international) s’est effondrée (entre -40 et -80%) suite à la crise sanitaire de la Covid-19. Au regard de leur rôle essentiel en termes de rayonnement international et d’attractivité de la France et de locomotive du tourisme, le plan de relance permettra de soutenir ces établissements dans leur reprise d’activité.
 

 

Plan Relance Tourisme

Découvrez la plateforme qui permet à chaque entreprise d’identifier les différentes aides dont elle peut bénéficier. En fonction des différents critères (secteur d’activité, taille, région…) vous êtes redirigés vers les plateformes d’aides existantes et pouvez ainsi formuler vos diverses demandes.

Un nouveau numéro d'appel 0806 000 245 est mis en place en complément de la plateforme, afin de vous sur les différentes aides d'urgences mises en place.

 

 

 

 

 

Retour en haut de page