Espace Acteurs

Découvrez toutes les informations utiles
aux professionnels et acteurs du tourisme
en Ille-et-Vilaine

Une bonne saison 2018 pour l'hôtellerie de plein air bretilliene

Hôtellerie de plein air
Ille-et-Vilaine
29/01/2019

Avec un taux d’occupation moyen de 40,5 %, observé d'avril à septembre 2018, les campings bretilliens affichent une progression de + 0,8 point par rapport à la saison 2017, et inscrivent ce cru 2018 comme l’une des deux plus belles années depuis 2000.

Supérieur de près de 4 points à celui des campings bretons qui s’établit à 36,6 %, ce taux s’explique par une fréquentation exceptionnelle sur le mois de mai (+ 7,2 pts) et dans une moindre mesure de Septembre (+3,1 pts). A l’inverse, la tendance pour le mois d'avril laisse observer un démarrage tardif de la saison 2018 du fait d'un décalage des vacances de printemps de la zone B sur une partie du mois de mai.

Les territoires de Saint-Malo/Dinard, qui concentrent une grande partie de l’offre, contribuent fortement à ces bons résultats en Ille-et-Vilaine avec un TO de 45,1 %, en hausse de 0,8 point par rapport à 2017. Une bonne santé des campings également observée sur les autres territoires du département : Rennes/Fougères/Vitré (35,3 % soit + 0,7 pt), Redon (36,4 % soit + 1,1 pt) et de Brocéliande (22,7 % soit + 0,7 pt par rapport à 2017).

A l’image des constats des précédentes saisons, on s’aperçoit que ce sont, une nouvelle fois, les campings haut de gamme (3 à 5 étoiles), qui présentent le meilleur bilan pour cette saison 2017, avec un taux d’occupation de 48,7 %. Ils présentent des taux d’occupation supérieurs de plus de 7 points à la moyenne départementale. Cette recherche de qualité en matière de confort se traduit également par des taux moyens d’occupation très nettement supérieurs pour les emplacements locatifs (équipés) : le taux d’occupation est de 56,5 % en moyenne sur la saison contre 33,9 % pour les emplacements nus.

D'avril à septembre 2018, les campings du département ont comptabilisé près de 1 160 000 nuitées, soit une augmentation de près de 27 500 nuitées (+ 2,4 %). Dans le même temps, les campings bretons ont enregistré une forte progression de leurs nuitées sur cette période (+ 4,6 %).

 

Retour en haut de page